Rien à cacher, vraiment ?

Synopsis :

Le film aborde la question de la surveillance de masse et son degré d’acceptation par la population résumé par l’argument « je n’ai rien à cacher ». Le fil rouge du documentaire est une expérience d’espionnage volontaire mené sur Mister X, jeune comédien vivant à Berlin. Avec son accord, les métadonnées de son ordinateur et de son smartphone sont récoltées durant un mois à l’aide d’un logiciel espion, puis analysées par des chercheurs. Cela afin d’illustrer le fait qu’il est alors possible d’extraire de nombreuses informations personnelles à partir des services en ligne, réseaux sociaux et applications mobiles (Google, Facebook, WhatsApp etc.). Cette expérience est entrecoupée d’interventions de lanceurs d’alerte, hackers ou victimes de la surveillance.

Le documentaire s’intéresse également aux dérives récurrentes des États ayant recours à la surveillance de masse que ce soit à l’époque de la Stasi, police d’État en Allemagne de l’Est (RDA) ou aujourd’hui dans des États dits démocratiques. Le documentaire présente enfin des solutions pour aider les utilisateurs à protéger leurs données en ligne comme le recours aux logiciels libres, au chiffrement des communications (messagerie Signal, PGP) ou au navigateur anonyme Tor.