Les États Généraux des Migrations

En juin 2017, 470 associations et collectifs citoyens ont interpelé le gouvernement pour que soit organisée une Conférence nationale sur la politique migratoire de la France. Il n’y a pour le moment pas eu de réponse directe, mais la situation sur le terrain s’aggrave : les personnes migrantes sont chassées, stigmatisée et livrées à elles-mêmes. Alors que les politiques trainent pour agir, des actions citoyennes s’organisent et des rencontres entre quelques acteurs de la société civile s’improvisent.

Le 21 novembre 2017 à Paris, une délégation d’associations annonce par conférence de presse le lancement d’États Généraux des migrations. Il s’agit d’un processus sur le moyen et long terme, visant à s’affranchir des logiques de l’urgence humanitaire afin de prendre le recul nécessaire pour penser les choses en termes politiques. Les États Généraux tendent à mettre en commun des expériences et des expertises pour créer de l’intelligence commune. Ils sont l’occasion de dynamiser un réseau déjà existant et de le renforcer par un travail collectif sur des questions de fond.

Retrouvez ici, le cahier méthodologique des États Généraux des Migrations